CHEMINÉES PHILIPPE (GICA) – Conception et installation de poêle à gaz à Agneaux et Saint Lô dans la Manche (50)

Le poêle à gaz est un système de chauffage principal ou un chauffage d’appoint qui peut être installé dans la majeure partie des pièces d’un logement.

Esthétique, offre variée, équipement peu encombrant, chauffage performant, montée en température rapide, ce système de chauffage a plusieurs avantages.

Demander un devis

Les cheminées et les poêles à gaz

Les cheminées et les poêles à gaz promettent une alternative chaleureuse au bois tout en supprimant les contraintes liées à l’entretien régulier et au stockage du combustible.

Voici un guide d’achat pour connaître les critères de choix, les différentes solutions possibles et leurs prix.

Fonctionnement des cheminées et des poêles à gaz

Les cheminées et les poêles à gaz utilisent du gaz naturel (G20/G25) ou du propane (G31) comme combustible. Une étincelle vient enflammer le gaz au niveau du brûleur.

La chaleur dégagée est diffusée par convection naturelle autour de l’appareil et par rayonnement au niveau de la vitre ce qui rend le fonctionnement silencieux.

Le choix entre une cheminée à gaz et un poêle à gaz sera d’abord esthétique. Les cheminées à gaz autorisent des flammes plus étendues.

Cheminées et poêles à gaz, une plus-value esthétique

Côté esthétique, les cheminées et les poêles au gaz ont de quoi séduire. Les flammes à gaz imitent de façon bluffante un vrai feu de cheminée. Elles peuvent être agrémentées selon les envies de bûches en céramique, de galets de différentes tailles, de cristaux de verre et de laine d’acier. Une lumière d’ambiance réglable peut-être proposée en dessous du lit du brûleur pour simuler une braise rougeoyante.

Le design des appareils est également très travaillé et il existe des modèles pour tous les intérieurs qu’ils soient modernes ou anciens. On trouve aussi des cheminées à gaz de très grande longueur avec plusieurs rangées de flammes ou des poêles circulaires offrant une vision panoramique du feu.

Cheminées et poêles à gaz, une préférence pour le gaz de ville

On remarque aussi que les cheminées et les poêles au gaz reviennent moins cher en utilisant du gaz de ville (8 cts le kWh) plutôt que du gaz en citerne (16 cts le kWh). Ceci est d’autant plus vrai que le rendement des appareils est généralement moins bon avec du gaz en citerne.

Cheminées et poêles à gaz, une installation réservée aux professionnels

La pose réussie des cheminées et des poêles au gaz ne peut se faire qu’avec l’aide d’un professionnel compétent. Voici quelques questions que votre installateur devra résoudre :

Quelle puissance choisir ? Pour le dimensionnement, on peut se baser sur une puissance de 1 kW pour 10 m² dans un logement moyennement isolé. Ainsi un logement de 80m² pourra être chauffé avec une puissance de 8 kW. Mais il appartient toujours à l’installateur de calculer au plus juste la puissance nécessaire en fonction des caractéristiques thermiques du logement et de sa position géographique.

Quel conduit de cheminée ? Les cheminées et les poêles à gaz ont l’avantage de pouvoir s’installer en ventouse avec un conduit concentrique. Il n’est donc pas obligatoire d’avoir un conduit de cheminée existant ou de faire déboucher le conduit au niveau du toit, celui-ci peut sortir en façade. Le tubage concentrique devra généralement respecter une distance de 10 cm par rapport à tous les matériaux combustibles.

Quelle protection au niveau du sol ? Si le sol est combustible (tapis, vinyle, lino, plancher bois) un parement incombustible est nécessaire. Remarquons que les appareils à gaz sont plus légers que les appareils à bois et imposent moins de contraintes mécaniques sur le sol.

Quelle pression pour le gaz ? Pour un fonctionnement en toute sécurité, l’installateur doit vérifier la pression d’alimentation de la vanne et celle du collecteur avec un manomètre. Il doit aussi s’assurer qu’il n’y aucune fuite au niveau des raccordements avec un détecteur numérique (ou un fluide test).

Les poêles et cheminées gaz ne réclament pas autant de nettoyage et d’entretien que les modèles fonctionnant au bois. Pour maintenir votre appareil en parfait fonctionnement et répondre aux obligations légales, une seule intervention annuelle est nécessaire.

Visite d’entretien de l’insert ou du poêle gaz

Un insert à gaz ou un poêle à gaz, tout comme n’importe quel appareil à combustion, nécessite un entretien annuel.

Lors de cet entretien, réalisé par un professionnel, les actions suivantes sont effectuées :

  • Ramonage du conduit de fumée et de raccordement
  • Nettoyage des éléments décoratifs après les avoir enlevés de la chambre de combustion
  • Contrôle visuel du (ou des) brûleur et du bloc veilleuse
  • Nettoyage du brûleur, bloc veilleuse et chambre de combustion
  • Contrôle du bon fonctionnement du bloc veilleuse (contrôle de l’allumage, positionnement du thermocouple)
  • Vérification de l’allumage du brûleur principal
  • Mesure de la pression d’alimentation ainsi que la pression du brûleur
  • Contrôle et nettoyage (éventuel) de l’amenée d’air comburant
  • Nettoyage du vitrage, avec applications de produits spécifiques, en fonction du type de verre (antireflet ou non)
  • Vérification du bon état des canalisations gaz (et réparations éventuelles)

Un entretien nécessaire même si vous utilisez peu votre cheminée ou poêle gaz Faites réaliser l’entretien de votre poêle ou cheminée gaz par un professionnel